Les sorties

18 Tourisme

Cathédrale St-Pierre et St-Paul

0

La cathédrale de Nantes battit sans doute tous les records de retard à la construction: commencée en 1434, elle ne sera terminée qu'en 1891 ! Mais elle garde néanmoins son unité de style : le style gothique du 15 ème sera fidèlement préservé tout au long des vicissitudes de la construction.

Le portail et la nef (les voûtes plus hautes que celles de Notre-Dame de Paris) sont particulièrement réussis. Elle abrite le tombeau du général de Lamoricière (19 ème) et surtout ceux des parents d'Anne de Bretagne, derniers ducs de Bretagne. Ce tombeau qui reprend la tradition des gisants est pourtant une belle réalisation Renaissance.

Théâtre Graslin

0

A la fin du 18 ème siècle, le promoteur J.Graslin décide de créer un nouveau quartier.
L'architecte Crucy fut chargé des plans, ce qui explique l'unité architecturale de ce nouveau quartier, qui va de la place Royale à la place Graslin. Celle-ci reprend le plan d'une salle de théâtre, convergeant vers le théâtre, légèrement en hauteur, comme vers une scène. L'ensemble de la place, en belle pierre blanche, a marqué les voyageurs de la fin du 18 ème et du 19 ème siècle. Le théâtre est de style néoclassique. Les marches aboutissent à un portique de 8 colonnes corinthiennes. L'intérieur de la salle de spectacle a récemment été refait à l'identique. Malgré son nom, le bâtiment est consacré en fait à l'opéra. L'acoustique est excellente, et la programmation variée et novatrice. Quasiment en face du théâtre, on n'oubliera pas de pénétrer à La Cigale, ne serait-ce que pour un thé : les mosaïques murales et le style kitsch fin 19ème méritent le détour.

Musée des Beaux-Arts

0

Le musée des Beaux-Arts fut créé par Napoléon en 1801. Il regroupe de belles collections d'art français, flamand, italien, G. de la Tour, Ingres (portrait de Mme de Senonnes), Delacroix, Courbet (les cribleuses de blé). Le 20ème est particulièrement bien représenté, avec en particulier des Kandinsky et de l'art très contemporain. Les grandes expositions sont souvent originales et permettent de voir des pièces rarement exposées. Le musée a été récemment réaménagé. Il frappe maintenant par sa lumière provenant d'une grande verrière dans le toit et ses grands volumes, organisés autour d'un patio central.
Des visites commentées ont lieu : les mercredis, jeudis et dimanches à 15h et le vendredi à 19h.

Muséum d'Histoire Naturelle

0

Le Muséum présente des collections variées d'animaux naturalisés, et des curiosités naturelles, comme on les appréciait au siècle dernier. Mais le Muséum a fait un remarquable effort pédagogique, sensible en particulier dans les salles consacrées à la présentation de l'environnement naturel de l'Ouest de la France.
A noter : Le vivarium, et une très belle collection minéralogique sont parmi les points forts de ce Muséum.

Jardin des Plantes

0

Le jardin des Plantes est situé juste en face de la gare. Les plantations datent du début du 19 ème siècle. Il succède à un autre jardin devenu trop petit. Les voyages lointains, en effet, sont l'occasion de ramener sans cesse de nouvelles espèces botaniques. Les camélias et les magnolias deviennent en particulier une spécialité nantaise. Le parc se transforme tout le long du 19 ème siècle en un jardin à l'anglaise, propice au délassement des citadins. De grandes serres sont aménagées pour les plantes exotiques, en particulier le Palmarium (1895) en réfection actuellement, qui recrée un coin de forêt tropicale. Le Jardin des plantes possède aussi une ménagerie.

l'arboretum du Cimetière-Parc

0

10 400 arbustes et 830 arbres étiquettés constituent le plus bel arboretum de la région nantaise, dans ce cimetière paysager composé de clairières (15 hectares)

Passage Pommeraye

0

Le passage relie la rue Crébillon et la place Royale, avec quelques sorties sur des rues adjacentes.
Le passage a été ouvert en 1843, à l'initiative de Louis Pommeraye, qui s'y ruina. Il s'étage sur plusieurs niveaux. C'est une galerie commerciale variée. Mais c'est surtout un lieu magique, dont le charme insolite frappa les surréalistes et le cinéaste nantais J.Demy. (C'est le décor de Lola et Une chambre en ville). Statues, colonnes, globes d'éclairage, se mêlent à profusion, parfois en évidence, mais souvent cachées, ce qui ajoute au charme un peu mystérieux de l'endroit. Les matériaux mélangent verre, fonte, pierre, bois.

Place Royale

0

La place Royale est la porte d'entrée du nouveau quartier construit par le promoteur Graslin à la fin du 18 ème. En venant de l'ancienne ville, aux rues étroites et sinueuses, on traversait cette place et on montait par la rue J.J. Rousseau ou la rue Crébillon vers la place Graslin. Tout ce quartier a été construit par l'architecte Crucy, ce qui explique son homogénéité, de style néoclassique. La fontaine au centre de la place Royale date de la seconde moitié du 19 ème siècle et symbolise la ville de Nantes, arrosée par ses fleuves. Ne pas hésiter à "crébillonner" comme disent les Nantais, c'est-à-dire lécher les vitrines souvent luxueuses de la rue Crébillon.

Hippodrome

0

Espace de verdure autour de l'hippodrome ou il est agréable de se promener tranquillement tout en regardant les cheveux courir...

Chateau des ducs de Bretagne

0

Le monument-phare du patrimoine urbain

Classé Monument historique, le Château des ducs de Bretagne est le témoin de l'histoire de Nantes et de la Bretagne.

Côté ville, c'est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines.

Côté cour, il abrite une élégante résidence ducale du 15e siècle en pierre de tuffeau, à la charnière du gothique flamboyant et des premières influences de la Renaissance, et d'autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècles.
Ceux-ci contrastent par leur blancheur, leur élégance, leur raffinement sculpté, avec la rudesse des murailles extérieures en blocs de granit séparés par des assises de schiste.