Les sorties

18 Tourisme

Chateau des ducs de Bretagne

0

Le monument-phare du patrimoine urbain

Classé Monument historique, le Château des ducs de Bretagne est le témoin de l'histoire de Nantes et de la Bretagne.

Côté ville, c'est une forteresse dont les 500 mètres de chemin de ronde sont ponctués de sept tours reliées par des courtines.

Côté cour, il abrite une élégante résidence ducale du 15e siècle en pierre de tuffeau, à la charnière du gothique flamboyant et des premières influences de la Renaissance, et d'autres bâtiments datant du 16e et du 18e siècles.
Ceux-ci contrastent par leur blancheur, leur élégance, leur raffinement sculpté, avec la rudesse des murailles extérieures en blocs de granit séparés par des assises de schiste.

Passage Pommeraye

0

Le passage relie la rue Crébillon et la place Royale, avec quelques sorties sur des rues adjacentes.
Le passage a été ouvert en 1843, à l'initiative de Louis Pommeraye, qui s'y ruina. Il s'étage sur plusieurs niveaux. C'est une galerie commerciale variée. Mais c'est surtout un lieu magique, dont le charme insolite frappa les surréalistes et le cinéaste nantais J.Demy. (C'est le décor de Lola et Une chambre en ville). Statues, colonnes, globes d'éclairage, se mêlent à profusion, parfois en évidence, mais souvent cachées, ce qui ajoute au charme un peu mystérieux de l'endroit. Les matériaux mélangent verre, fonte, pierre, bois.

Planète Sauvage : Parc safari entre Nantes

0

Avec 10 kilomètres de piste safari, découvrez, à bord de votre véhicule, plus de 2000 animaux surprenants et majestueux : éléphants, fauves, zèbres, chameaux, ours, … Admirez des troupeaux entiers et partagez leur intimité. Faites la visite en Raid 4x4 pour davantage de sensations… Une visite trépidante en hors piste, au plus près des animaux.

Parc de la Chésine

0

Un très grand parc, pour se promener, ou faire des balades en vélo...

Cathédrale St-Pierre et St-Paul

0

La cathédrale de Nantes battit sans doute tous les records de retard à la construction: commencée en 1434, elle ne sera terminée qu'en 1891 ! Mais elle garde néanmoins son unité de style : le style gothique du 15 ème sera fidèlement préservé tout au long des vicissitudes de la construction.

Le portail et la nef (les voûtes plus hautes que celles de Notre-Dame de Paris) sont particulièrement réussis. Elle abrite le tombeau du général de Lamoricière (19 ème) et surtout ceux des parents d'Anne de Bretagne, derniers ducs de Bretagne. Ce tombeau qui reprend la tradition des gisants est pourtant une belle réalisation Renaissance.

Musée des Beaux-Arts

0

Le musée des Beaux-Arts fut créé par Napoléon en 1801. Il regroupe de belles collections d'art français, flamand, italien, G. de la Tour, Ingres (portrait de Mme de Senonnes), Delacroix, Courbet (les cribleuses de blé). Le 20ème est particulièrement bien représenté, avec en particulier des Kandinsky et de l'art très contemporain. Les grandes expositions sont souvent originales et permettent de voir des pièces rarement exposées. Le musée a été récemment réaménagé. Il frappe maintenant par sa lumière provenant d'une grande verrière dans le toit et ses grands volumes, organisés autour d'un patio central.
Des visites commentées ont lieu : les mercredis, jeudis et dimanches à 15h et le vendredi à 19h.

Ile de Versailles

0

Il y a encore quelques années, l'île de Versailles était abandonnée aux mauvaises herbes. Elle a été aménagée en jardin japonais, seule manière de tirer parti de l'espace exigu. L'impression de dépaysement est encore accentuée par le bâtiment du restaurant, lui aussi d'inspiration japonaise, installé dans l'île. La "maison de l'Erdre" présente la faune et la flore aquatiques environnantes.
Sur le quai en face est installée la gare maritime, point de départ des croisières sur l'Erdre.

Place du Bouffay

0

La place du Bouffay est la porte d'entrée de ce qui reste du Nantes médiéval. C'est maintenant une place animée le soir, avec ses terrasses de café et ses restaurants. Il y a même une "commune libre du Bouffay" assez proche par son esprit de la "commune libre de Montmartre". Mais son passé fut plus sombre, puisque c'était autrefois le lieu des exécutions capitales. Pontcallec, noble partisan de l'indépendance bretonne, et qui est le héros d'une célèbre chanson bretonne, y fut décapité en 1720. C'est là aussi que fut installée la guillotine pendant la Révolution Française.